Digital Movie-Making

De Centre de Ressources Numériques - Labomedia
Aller à : Navigation, rechercher


Revue du livre BLENDER STUDIO PROJECTS : Digital Movie-Making

de Tony Mullen prof info-graphisme et programmation à Tokyo

et Claudio Andaur artiste chez Licuadora Studio, grand utilisateur de logiciel Open Sources.

Licuadora travaille, a travaillé sur le projet de la Fondation Blender Durian / Sintel : le blog de Licuadora Studio.

Quel studio utilise Blender ?

Autre que la Fondation Blender !

Quels logiciels utilise Licuadora Studio ?

  • Gestion de version
    • Git avec Licuatools
  • Dessin
    • Gimp
    • Mypaint
  • Audio
    • Ardour
  • Video
    • Cinelerra
  • Emulateur
    • Virtualbox
  • Edition de script
    • Open Office avec scr2
  • Storyboard
    • Celtx
    • Gimp avec calques
  • Gestion de collection d'images
    • XnView (libre pour usage non commercial)
  • Version spéciale Blender
    • LicuaBlender

Les étapes nécessaires pour une animation

  • Script
  • Storyboard
  • 2D Animatic = Story réel 2D
  • 3D Animatic = Story réel 3D
  • Final Animation

Variantes pour Shape Keys du visage

1. Un os actionne une expression particulière : ex sourit

puis on décline : triste, apeuré, effrayé, perplexe
Avantage: rapide à animer, inconvénient peu de variations des expressions possibles

2. Un seul os qui peut bouger dans un plan actionne la déformation de la bouche

sur Z, on va de triste à gai, sur x on crée une dissymétrie droite gauche
Avantage: assez rapide à animer, permet des dissymétrie, inconvénient les variations des expressions ne sont pas infinies, mise en oeuvre de scipts python

3. Un os pour chaque petite partie du visage

Animation plus longue à faire, mais beaucoup plus réaliste

Contrôle de textures avec les PyDrivers

pour créer des plis de la peau lors des déformations du visage avec les Shape Key. Ce n'est pas très compliqué, mais le résultat très expressif.

Résumé

Tout pour réaliser une animation très pro !