Ateliers de cartographie culturelle

De Centre de Ressources Numériques - Labomedia
Aller à : navigation, rechercher

Géoproject & Géoformat

Géoproject est un projet dédié aux usages culturels de la cartographie numérique en bibliothèque et peut être néanmoins utilisé dans d'autres contextes éditoriaux. Géoproject s’appuie sur la création d’un thème cartographique pour Wordpress 4+. Il permet aux internautes de créer des récits cartographiques à caractère documentaires ou fictionnels en publiant du son, de la vidéo, des images et du texte directement sur la carte tout en permettant de l'inclure dans une narration.
Ce projet a été initié par Labo², le laboratoire des usages de Carré d'Art Bibliothèque de Nîmes (Gard).
Le développement a été assuré pour la première version par Labomédia et pour la deuxième version par Laurence Dierickx de OhMyBox http://www.ohmybox.info/.

Cette dernière version comprend une nouvelle fonctionnalité : le géoformat. Il s'agit d'un format documentaire permettant de valoriser un récit cartographique en empruntant les codes de lecture du grandformat.

Contextes

Les usages culturels de la cartographie numérique sont aujourd'hui en pleine expansion. Que ce soit dans les domaines culturels, artistiques, éducatifs, et des sciences de la géographie. La carte numérique est envisagée comme le support à de nouvelles expressions sociales dû au développement de la géolocalisation. La carte permet aux usagers d'entrer en interaction avec le territoire à partir de son ordinateur ou de son Smartphone. L'idée de créer un outil de narration cartographique accessible à des non informaticiens s'est imposée en 2008, dans le cadre d'une résidence avec Labomédia. Le premier prototype a été présenté en 2010.

Objectif

L'objectif est de mettre à disposition des porteurs de projets un outil simple d'utilisation permettant d'organiser l'éditorialisation de son projet cartographique à partir d'une plateforme indépendante.

A qui s'adresse le projet ?

Ce projet s'adresse à tous ceux qui ont besoin de mettre en place un dispositif de médiation numérique en s'appuyant sur l'usage d'une carte interactive : bibliothécaires, géographes, enseignants, pédagogues, historiens, artistes, acteurs du tourisme, médiateurs, étudiants, designers, informaticiens, journalistes, paysagistes, chercheurs ou simples curieux.

Un outil d'éditorialisation cartographique

Plusieurs étapes à suivre :

  • Définition du projet global de narration en lien avec la carte
  • Définition des projets de visites / Parcours
  • Création des cartes thématisées
  • Création des marqueurs pour géolocaliser et consulter les médias sur la cartes
  • Création d'une narration plus détaillée de chaque média géolocalisé
  • Création d'un géoformat pour valoriser le récit cartographique

Architecture du projet

La version 1 du thème Géoproject pour wordpress 4+ (Janvier 2014) https://github.com/Labo2/geoprojects

La version 2 du thème Géoproject et Géoformat pour wordpress 4.7 (janvier 2017) https://archive.org/download/geomediadoc.7z/geomediadoc.7z

Leaflet est utilisé pour développer l'interactivité entre les usagers et la carte http://leaflet.net

OpenStreetMap est l'outil libre qui sert de base cartographique à Géoproject http://openstreetmap.fr/

Exemples de scénarios élaborés à partir de Géoproject

Dis moi dix mots

Une réalisation menée dans le cadre de l'opération "Dis moi dix mots sur la toile" animée localement sur Nîmes par Valérie Payet et le foyer Hubert Pascal. Cette année, c’est l’association Negpos et un pool d’artistes partenaires qui ont été choisis pour mener les ateliers sur Nîmes en accord avec la thématique suivante : Elle doit illustrer la manière dont le français s’adapte à des technologies et à des usages numériques en constante évolution. La plupart des dix mots choisis cette année transposent dans l’univers numérique des pratiques empruntées au monde réel. Dix mots qui invitent à partir à la découverte du français de la Toile : « avatar », « canular », « émoticône », « favoris», « fureter », « héberger », « nomade », « nuage », « pirate », « télésnober ». Ils ont utilisé la nouvelle fonctionnalité permettant de créer du grandformat. http://sitsit.net/mo/

Le goût des histoires, par le Foyer Hubert Pascal

Le foyer Hubert Pascal accompagne des personnes en situation de handicap. Un mercredi sur deux, un groupe de résidents est constitué. Tels des explorateurs munis du matériel photo et audio, ils se donnent pour objectif d’explorer les lieux emblématiques de la ville de Nîmes. Ces sorties sont autant de prétextes pour initier des entretiens spontanés auprès des personnes croisées dans la rue. Les questions sont posées aux habitants et passants sous la forme d'un miroir tendu. Il s’agit de questions que l’on pourraient se poser à soi-même et qui sont posées aux autres sur le sens que chacun donne à sa vie. Il est demandé aux personnes rencontrées de raconter une histoire en rapport avec le lieu. Pour ne pas errer dans la ville, ils choisissent ensemble une direction, un lieu suivant leur curiosité et posent à chaque personne deux questions. http://sitsit.net/hubert

La cité des merveilles

La cité des merveilles est une immersion dans des parcours de vie d’habitants du Mas de Mingue et du Chemin Bas d’Avignon. Les centres sociaux Jean Paulhan et André Malraux ont mené à bien ce projet en collaboration avec Lucile ROBERT, photographe professionnelle.Pendant 6 mois, elle a tissé un rapport privilégié et singulier avec chacun des participants pour permettre, dans un rapport de confiance, l’éclosion de leur propre vision, leur propre définition de leur parcours de réussite. Ils ont ensemble pris le parti de traiter le sujet par le biais de l’humour et de la dérision pour lutter contre les représentations, les clichés, les préjugés et ainsi toutes les formes de discriminations. Cette exposition permet de mettre en lumière 16 habitants de quartiers péri urbains, 16 parcours singuliers. Elle met également en lumière les aspirations, les difficultés surmontées, les points de fragilité, les ressources, les potentiels…elle met surtout en valeur la richesse humaine de ces 2 quartiers Nîmois, Mas de Mingue et Chemin Bas d’Avignon. http://sitsit.net/eve

Pop Connexion

Pop Connexion : Sylvie Balestra et Jaime de Los Rios ont choisi de partir à la rencontre des habitants de Saragosse et de Montbéliard une porte d'entrée intime. Les artistes leur demandent en effet de chanter une chanson importante dans leur vie : une chanson d'enfance, un refrain qui trotte dans leur tête depuis toujours. A partir de ces ritournelles, d’après le concept de Gilles Deleuze, c'est tout un territoire qui se révèle. Celui que ces personnes invoquent, passé et présent, et celui plus collectif de la ville. Ces chansons sont des histoires de vie qui nous éclairent sur le vécu des habitants dans les quartiers, leurs origines, leur travail, leur quotidien. http://pop-connection.tk/

Pendant ce temps à fukushima

Cartographie sonore : Peu de temps après la catastrophe de Fukushima, un collectif d’artistes japonais s’est réuni autour de la figure de Otomo Yoshihide, originaire de cette ville, pour tenter de remettre de la vie là où il n’y avait plus que poison et angoisse. Un projet est rapidement né, Project Fukushima!, véritable appel à la création qui a donné lieu à un festival, situé à Fukushima même, et à une série d’événements à travers le monde (Londres, New York, Bangkok, Séoul, Singapore, Paris…). Un projet mené par Dominique Balay. http://fukushima-open-sounds.net/

Urbiscopie

Découverte sensible d'un quartier - Parcours de visites thématisées où les visiteurs sont invités à découvrir leur quartier de manière créative et sensible. Itinéraire Bis est un projet mené par l'association Urbiscopie : http://sitsit.net/urb

Maptonmonde

Map ton monde est un site internet collaboratif qui rassemble les narrations individuelles et collectives imaginées par les jeunes sur des cartes interactives. Oser déconstruire, sublimer, pour réinventer ensemble : tel est le projet de MapTonMonde. Projet mené par l'association Mise à Jour : http://www.maptonmonde.fr/

La Russie au fil de l'eau

La Russie au fil des fleuves : passionnée par la culture russe depuis plusieurs années, Conrié Aurore a eu la chance au cours de l’été 2002 de faire ses premiers pas dans ce pays surprenant. Vestiges de l’ex-Union Soviétique, trésors religieux et culturels, modernité à l’Occidentale, se côtoient sous ses yeux émerveillés. Récit en images de 15 jours dépaysants à la découverte de l’âme slave à bord du bateau de croisière « Le Maxim Gorki ». Aurore est une lectrice et usagère de Carré d'Art Bibliothèque. http://nimes.labomedia.org/carte/saint-petersbourg/

De Nîmes vers ailleurs Tous les anciens projets sur l'ancienne plateforme de Nîmes vers ailleurs http://nimes.labomedia.org

Évolutions

Sur les aspects éditoriaux, l'objectif est d'intégrer aux cartes :

  • La création d'un nouveau format d'expression issu du web journalisme exemple : le Géoformat. Il s'agit d'une forme de géo-reportage permettant de valoriser un récit cartographique sous la forme d'un grand format. Cette nouvelle fonctionnalité a été réalisée et intégrée dans Géoproject en 2017 par Laurence de Oh My Box http://www.ohmybox.info/
  • La création d'un dispositif de capture et de traitement du son, vidéo, utilisable en situation de reportage via son téléphone portable pour une intégration en temps réel dans géoproject.

Accompagnement et supports

Références

Ce projet s'inscrit et/ou s'inspire de ces domaines de pensée :