Blockchain cryptos monnaies bitcoin et ethereum

De Centre de Ressources Numériques - Labomedia
Aller à : navigation, rechercher

C'est quoi tout ça ?

Le bitcoin est une "cryptomonnaie" décentralisée, c'est à dire qu'elle existe sans organisme bancaire centralisateur et administrateur, elle existe car un certain nombre d'utilisateurs ont confiance dans son code informatique et donc dans sa valeur.

Elle fonctionne en s'appuyant sur une chaîne de blocs "la blockchain", comme si le livre des comptes était dupliqué dans de nombreux ordinateurs et que les mécanismes de chiffrement (issu de la cryptographie) en assurait la validité

Aujourd'hui plusieurs centaines de crypto-monnaies existent et fonctionnent, en proposant éventuellement des caractéristiques différentes (degré d'anonymat, monnaies thématiques, difficulté à valider les livres de compte (à "miner"), ...). Voir le site http://coinmarketcap.com/ pour suivre la capitalisation et les mouvements quotidiens pour chaque cryptomonnaie.

Coinmarketcap.png

La fondation Ethereum a développé le concept en permettant d'intégrer dans cette chaîne de blocs des petites bases de données et/ou des programmes, la rendant plus "intelligente" (on parle de "smart contract") et propose ainsi une plateforme pour développer des applications et services en se basant sur la monnaie du même nom "Ethereum".

C'est l'avenir ?

Pour faire vite, cette technologie a le vent en poupe et pose en même temps de multiples questions : les "fin techs" (technologies liées à la finance) lorgnent largement sur la blockchain pour diminuer les coûts des organismes financiers, de nombreuses applications naissent parfois pour révolutionner l'économie, le droit d'auteur, les communs, l'internet des objets, ...). Elles n'emploient pas toutes la blockchain à bon escient, il faut aussi considérer que cette technologie est extrêmement énergivore (1 transaction en bit coin = la conso moyenne en électricité d'un foyer américain pendant 1,5 jours ...) et qu'il n'est pas toujours facile de prévoir les coûts de développement et les bugs (cf. l'histoire de la DAO).

Cela pose également des questions de société, ce type de monnaies / projets n'étant pas aujourd'hui soumis à la fiscalité, quid de la redistribution des richesses ?

22988930893 0de3ca91e8 b.0.0.jpg

Des ressources

Issues de la mailing list MoneyLab

> http://networkcultures.org/moneylab/